AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 chapitre IX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coco
A vos idées !
A vos idées !
avatar

Nombre de messages : 12742
Age : 25
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: chapitre IX   Ven 17 Fév - 23:51:09

Episode 33
par Juniorette

Jérôme ne comprennait plus rien !
Ni où il était, ni ce qui se passait autour de lui, ni ce qu'il devait faire, ni où était partie Meï.
Comment oublier tout ça ? Comment rentrer chez lui ? comment faire que toutes ces choses étranges ne soient qu'un lointain souvenir ?
Il se sentait comme l'acteur qui incarne le héros d'un film fantastique mais qui n'aurait pas pris connaissance du scénario avant le tournage.
Comme il enviait sa vie d'avant. Celle où il travaillait bien tranquillement, où il s'occupait de son meilleur ami : son chat, celle où il avait comme ange gardien l'adorable Graziella.
Comme elle devait se faire du soucis Graziella !!!
"Auuuuuuuuuuu seccccoooooooouuuuuuurrrrrrssss" entendait-il hurler dans sa tête!!!! Jérôme n'en pouvait plus !
Il voulait quitter ce village, retourner là où tout avait commencé, revenir avant cette satanée séance de cinéma.
Le cinéma ! Mais oui !!!!! S'il faisait le chemin inverse, il y reviendrait au cinéma ! Et si cela était comme un mauvais sort : si refaire tout à l'envers pouviat tout annuler, lui faire retrouver sa vie d'avant ?
Il prit Canillon dans ses bras (ou plutôt Lapicanillon) et courut pour sortir de ce village.








épisode 34
par Coco

Il serrait le petit animal contre sa poitrine, et cela lui rappelait le doudou de son enfance, un petit animal de chiffon aux grandes oreilles, au contact si doux, si rassurant…
Et il fuyait, il fuyait ce village aux apparences de rêves qui n’était en fait qu’une façade cachant les plus affreux cauchemars…
Et comme il fuyait, se souvenant de son enfance, il eut la clef…
Il devait remonter le cours de l’histoire. Remonter le temps. Suivre le chemin inverse, physiquement, mais aussi psychiquement.
Le petit corps inerte qu’il serrait contre sa poitrine vibrait, son cœur, doucement, recommençait à battre.
Alors qu’il observait le retour à la vie de Canillou, il eut l’image fugace de Meï, ou plutôt, il eut une communication avec son esprit qui sortait du corps de Canillou au fur et à mesure que celui-ci revenait à la vie… L’Esprit flottait au dessus du petit animal, il voulut parler, mais en fut incapable, il ne commandait plus sa voix…il voulut toucher ses lèvres, sa gorge pour comprendre, mais il n’avait plus de corps, il était, lui aussi, un pur esprit, flottant au dessus d’un village, au bord d’un lac…
Il se souvenait avoir parcouru ce chemin en sens inverse, il devait continuer, il était sur la voie, il revivait son voyage en sens inverse, pourtant il lui semblait qu’il manquait quelque chose à la scène dont il avait été l’acteur et dont il était le témoin…oui, il manquait quelque chose, mais quoi ?
Il fit un effort de concentration, il fallait qu’il sache, c’était le point essentiel, le fil d’Ariane qui lui permettrait de retrouver son chemin…
L’odeur.
Oui l’odeur, il manquait l’odeur.
Quand avait-il senti l’odeur pour la dernière fois ? Pourquoi n’y avait-il plus d’odeur ?
Il se souvenait…
Il se souvenait avoir remarqué que les bruits avaient disparus, alors que le lapin était là…Mais l’odeur était là, quand avait-elle disparu et pourquoi ?
Soudain, il eut la révélation, l’odorat, l’ouïe, le toucher, le goût sont des sens qu’on ne peut percevoir qu’à travers un corps. Les images, elles, restent gravées dans l’esprit, non comme des sensations mais comme une réalité codée, les yeux fermés, on peut voir , on peut voir les paysages, les gens aimés, pas besoin de son corps pour cela.
Il était Esprit. Les sensations liées au corps avaient disparues. Seuls restaient l’image, le souvenir.
Il était sur la voie.

Episode 35
par Coco

Jérôme se sentait démuni.
Comment retourner en arrière ? Et jusqu’où ?...Mais d’abord, où était-il et comment était-il arrivé là ? Quel " maître" tirait les ficelles qui régissaient son destin ?
Il décida de s’isoler pour pouvoir réfléchir sereinement.
Mais comment s’isoler dans ce monde à part, où des gens aux noms étranges et sans consistance matérielle entraient ou sortaient à n’importe quel moment du jour et de la nuit ?
Une voix parlait en lui, une voix lointaine, très lointaine dans le temps, mais proche, très proche dans l’espace…Cette voix disait : ‘‘les connexions, coupe les connexions…’’


Étaient-ce les orages particulièrement violents de cette fin d’été ? Étaient-ce les expériences atomiques secrètes menées sur la banquise ? Était-ce la disparition arbitraire d’une des planètes du système solaire ? Nul ne le saura jamais, (sauf peut-être, le Très Haut, le Fondateur, Celui Qui flotte dans le plasma bleu.)Toujours est-il que, en ce 5 septembre 06 de notre ère, l’hémisphère ouest de notre monde, connut le plus grand bug informatique de l’histoire. Les internautes s’affolaient, les cyberdépendants se désespéraient, les intoxiqués du net s’angoissaient, les administrateurs et les modos s’affairaient, les petits futés dressaient des mules pour essayer de défoncer le mur du silence, qui, telle une toile d’araignée géante emprisonnait la planète dans ses mailles (mdr !)


Mais Jérôme, enfin seul, pouvait analyser la situation sans interférences, sans que des fenêtres intempestives ne s’ouvrent continuellement dans son cerveau, sans dépendance à un opérateur ou un fournisseur, quel qu’il soit.
Le monde qui l’entourait était maintenant figé. Il restait présent mais inerte.
(S’il avait pu, il aurait bien fait le reportage de tout ce qu’il découvrait !!! mais le temps pressait)
Il était libre, libre d’agir, d’explorer …
Alors, il rentra dans ce ‘système’ inconnu, dominé par un ‘disque dur’, il osa, il fragmenta, classa, formata, restaura, effaça, tria enregistra…. Il supprima tout ce qui l’étouffait, le faisait ramer sur un océan sans fin, et ne garda que l’essentiel.
Puis il établit un plan d’action :
- premièrement : retrouver celui qui l’avait conçu et trouver ses raisons.
- deuxièmement : retrouver ceux qui l’avaient manipulé et connaître leurs mobiles.
- troisièmement : trouver le moment où il était devenu virtuel et en analyser les causes.
Alors, il pourrait suivre le chemin et retrouver une existence réelle.

Episode 36

L’analyse qu’il suivit amena Jérôme à diverses conclusions : Conclusions le concernant, mais aussi concernant ceux qui lui avaient donné la vie.
Tout avait commencé un soir du printemps 05
Pour des raisons diverses, un grand nombre de voyageurs était monté dans un car, puis, ils avaient quitté leur pays, certains pour toujours, d’autres pour le temps des vacances. Certains étaient discrets, d’autres timides, certains étaient très présents, d’autres venaient épisodiquement, certains se laissaient conduire, d’autres prenaient la barre … Il y avait de tout, mais justement, ne dit -t-on pas qu’il faut de tout pour faire un monde ? Et bien, ce monde, ils l’avaient fait, et lui, Jérôme, en faisait partie…
Le premier que Jérôme analysa, ce fût le ‘mage bleu’, celui qui était, sinon son créateur, du moins celui sans lequel il n’aurait pas vu le jour. Il eut du mal à retrouver sa trace, chercha jusqu’au pays des pharaons, d’Isis et de Ra….Il semblait depuis quelques temps atteint d’un étrange mutisme , mais , en bon berger gardait un œil discret sur ses troupes…Apparemment, ses intentons étaient honnêtes, il se disait n’être que le grand coordinateur de "l’histoire ", son investigateur, certes, son concepteur, mais pas le créateur…(son géniteur, ce serait un vétéran de Gergovie de quatre-vingt treize ans, doyen d’un petit village gaulois …Mais de ce ‘chef’ plus de nouvelles depuis qu’il était revenu d’ une randonnée autour du Mt Blanc…) Une Mathématicienne avait suivi ses débuts dans le monde, et avait gardé contact avec lui , (Elle, il savait où la trouver si besoin était....)Il avait ensuite rencontré des gens aux noms étranges qui avaient ensuite totalement disparu de son univers, et avait finalement fait une rencontre avec un garçon un peu bizarre, un peu tyran, un peu sauvage, qui vivait là haut, sur la montagne… (Lui, il savait qu’il pourrait compter dessus pour l’aider à sortit du pétrin où on l’avait fourré).
Il avait aussi rencontré une dame qui faisait un peu n’importe quoi avec son ordi, qui appuyait sur les boutons juste pour voir ce que cela faisait, qui se noyait dans un verre d’eau, dès qu’on utilisait les termes appropriés … non pas méchante, bien au contraire, juste un peu bavarde, enfin, pas bavarde, mais parlant de tout, attention, elle dit aussi beaucoup de bêtises, dans la vie, il parait qu’elle cultive des courgettes… !(Celle là, il faudrait la surveiller, ce pourrait bien être de sa faute s’il s’était volatilisé…)
Jérôme avait encore côtoyé un pollinisateur fou, noctambule de surcroît, qui dans la vie endormait les gens… (Ne se serait-il pas fait hypnotiser ? encore une piste à suivre, et à approfondir…) Et puis, le car s’était arrêté, la plupart des voyageurs s’étaient exilés, avaient fui le pays où ils s’étaient connus Ils avaient suivi le mage, et s’étaient arrêtés sur de nouveaux rivages, dans un monde nouveau aux antipodes du pays rose, mais l’amitié les liait, pourtant, le premier élan de liberté passé, des compagnons étaient partis, rejoindre leurs origines, ? Suivre leur propre route ? Ne pas se sentir « à part » ? Trop occupés par ailleurs ? Manque d’intérêt ? Quelques en soient les raisons, bien peu étaient restés …C'est dans les plus fidèles qu’il lui faudrait peut-être trouver celui ou celle qui le ramènerait à la vie… Qui lui indiquerait le chemin à suivre...
Il y avait la Dame du sanglier, vous savez, celle sur qui on a greffé un moteur de recherche, qui ne dit pas grand-chose, quoique depuis un certain temps… (Cela cacherait-il quelque chose ?) et puis la dame qui étudie les additions, où je ne sais trop quoi., elle, elle parlait beaucoup, on ne l’entend presque plus, étrange, étrange, aurait-elle quelque chose à cacher pour se montrer si discrète ?... Et puis, Klara, la belle Klara, l’espace d’un jour, elle était venue lui redonner vie, et … Et si c’était elle, Mei ?... Et la dame avec un nom Indien, qui fait chanter ses invités et vit à Fraudation city, ne serait-ce pas elle qui détiendrait la clef de l’énigme ? Et la jeune J, avec son Barbu de père, discrète au début, cachée derrière sa mère, c’est elle qui l’avait envoyé vers cet étrange village, pourquoi ?... Et puis, une Miss, venant de l’étranger, ne serait-ce pas une espionne à la solde de l’ennemi ?
Et enfin, il y avait ceux qui n’avaient rien dit, rien fait, mais qui avaient lu, observé… Certains, certaines (faudrait-il dire) entretenaient des rapports très proches avec plusieurs intervenants… ne faudrait-il pas diriger ses recherches de ce côté-là ?


épisode 37
Jérôme avait maintenant toutes les données, tous les textes le concernant, il avait trouvé le " nouveau dossier " où toutes les étapes de sa vie, de son périple, avaient été enregistrées. Il lui restait l’esprit d’une personne à scanner, c’était celui de la voyante qui ne se contentait pas de lire dans les boules de cristal et le marc de café, mais touchait un peu de la baguette magique et préparait des potions à base de plantes lillicites …
Lui avait-elle fait boire quelque breuvage magique ? Avait-elle vraiment des dons de clairvoyance ? Il fallait qu’il se dépêche de lancer une analyse complète de son système, le " silence Internet " ne durerait pas éternellement… La trouver d’abord… Au moment de la " coupure ", elle floodait dans tous les posts, et son esprit était donc morcelé, il fallait que Jérôme récupère un maximum de morceaux et les remette dans l’ordre pour pouvoir accéder à son mental. Ce ne fût pas chose facile, car un mur d’ondes parasites semblait la protéger, comme l’aurait fait un bouclier thermique; mais Jérôme trouva la faille; le mage bleu avait fait l’éloge de sa gentillesse, une qualité, certes, mais aussi un point faible… C’est par là qu’il rentrerait dans son mental…Rassemblant toute son énergie psychique, Jérôme fonça dans cette brèche ; à peine franchies les limites du bouclier, il fût envahi par une sensation de bien-être, il goûta au calme qui régnait, reprit des forces aux rayons d’amour qui émanaient de son aura, s’étonna du peu d’éléments mathématiques présents ici, et posa mentalement sa question :"Quand et comment ai-je disparu de la réalité? " La voyante ferma les yeux, ouvrit son esprit et une boule de cristal, semblable à une grosse bulle de savon aux parois fragiles et irisées, prit possession de l’écran. (A noter, que, de retour, a la vie normale, la voyante n’aura pas de souvenir de cette intrusion dans son esprit, seule lui restera l’expression « buller »dont elle ignorera toujours l’origine !)
En un instant, en un cliché, dans cette bulle qui se déformait lentement, Jérôme revit les événements qui avaient marqué les étapes de cette aventure, de ce cauchemar, depuis le documentaire sur les canards jusqu’à la mort du canillon. A mi chemin de cette chaîne d’informations codée sous forme de 0-1-0-0-1-1* ( ben oui, ceux là de chiffres la voyante les connaissait, heureusement), une fenêtre clignotait :"Zone alarme sécurity virus, deleted’’ 'Zone alarme sécurity virus, deleted’ 'Zone alarme sécurity virus, deleted’ Une voix synthétique bourdonnait dans les hauts parleurs ‘ reliure- reliure –reliure**- un message apparut, en haut de l’écran " recherche," "enregistrer sous". En un clic, Jérôme se retrouva à l’épisode 7, il était dans la réalité, il était avec mamie Graziella, il lui disait qu’il lui glisserait une enveloppe avant de partir ; Episode 8 , le Cd, oui, le CD, il fallait retrouver le CD, c’est à partir de là que tout avait pris une autre dimension, qu’il avait franchit une frontière entre ce monde "raisonnable"***), et le monde à part , virtuel, inexplicable… un monde à part , où il évoluait depuis…
Le CD, Graziella, il fallait les retrouver…


*langage binaire
http://www.chez.com/commentcamarche/info/base/binaire.htm
**

( ***doué de raison, que l’on peut expliquer par la raison)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
chapitre IX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JDR / Impro] Chroniques des Terres d'Ouest, Chapitre II : Théorie du Chaos
» Chapitre 1 Des villes sans mémoire
» Scénario: Verhanof chapitre I: Anasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aventures :: Quelle Histoire ! :: La reliure (pour éviter le 'boxon' (sic))-
Sauter vers: