AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coco
A vos idées !
A vos idées !
avatar

Nombre de messages : 12742
Age : 25
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Chapitre II   Ven 17 Fév - 23:55:41

CHAPITRE II


Episode 8
Poufalou … Mot imposé : Gencive

Jérôme ne ferma pas l’œil de la nuit. Il préparait son départ, ou plutôt la possibilité qu’il ne revienne pas. Il rechercha toutes les informations, les souvenirs qu’il lui restait de ce voyage à Manchourie et sauvegarda le tout sur CD. Il griffonna quelques mots pour remercier Graziella et ferma l’enveloppe. Il alla la glisser sous la porte de mamie. Il faisait alors déjà jour. Jérôme prit son sac et sauta dans un taxi. "En direction de l’aéroport s’il vous plaît" Le chauffeur acquiesça sans prononcer un mot. Il comprit que son client n’était pas du genre bavard. En effet, Jérôme d’habitude si gai était pour l’heure préoccupé, et ce depuis qu’il avait reçu ce fameux SMS qui déterrait le passé. Tout se bousculait dans sa tête, pourquoi tout cela recommençait, pourquoi ?! Qu’allait-il découvrir à Vladivostok ? Et puis cette satanée gingivite qu’il le faisait souffrir atrocement ! Il fallait qu’elle se réveille aujourd’hui celle-là ! Il avait envie d’hurler, de renoncer, de retourner dans son petit appartement, d’embrasser Graziella mais en même temps il y avait Mei. Et si tout cela lui permettait de la retrouver... Il remercia le chauffeur et entra dans l’aéroport. "Oh, non !"

Episode 9
Titekytel … Mot imposé : angélique

Oh non!Ce fut bien le premier mot de Jérôme devant l’aéroport. Il venait tout juste de descendre de taxi qu’un mouvement social sortait de l’aéroport et annonçait que tous les vols étaient annulés jusqu’à nouvel ordre. Il ne manquait plus que cela. Jérôme qui ne pouvait attendre plus longtemps pour partir chercha un autre moyen: louer une voiture? Non trop coûteux et puis il ne sait pas dans quel état elle reviendrait, faire du stop? Trop long vu sa destination, le seul moyen restant était de prendre un bus pour se rendre dans le pays frontalier et de prendre un avion là-bas. Jérôme se rendit alors dans la compagnie de bus la plus proche et pris son billet, son bus quant à lui ne partait que dans deux heures. Quelle malchance se dit-il! Il fallait que ça arrive aujourd’hui. Le temps passa lentement ce qui permit à Jérôme de repenser à Mei à son doux visage, cette femme-enfant angélique qu’il aimait au plus profond de son être, ça il en était persuadé. D’ailleurs il ne pouvait pas en être autrement serait-il parti aussi vite si cela n’avait pas été le cas? Non. Pendant qu’il se remémorait tous ces souvenirs, le car démarra et sa voisine entama la discussion. Elle voulait tout savoir.

Episode 10
Scarote … Mot imposé : larynx

"Très cher monsieur, vous aussi vous avez été bloqué par la manifestation ? Que c’est folklorique je trouve. Chez moi au Moldavskaztan ce genre d’expression populaire d’un mécontentement certain et justifié ce serait vu étouffé dans l’œuf -de cane, vous avez des canes chez vous ?- dès la moindre émission d’un borborygme quelconque. Vous rendez-vous au Luxembourg pour affaire ou pour le plaisir? Soit-dit en passant, je ne vois pas quel plaisir il y a au Luxembourg, hormis celui de nager dans les billets bancaires qui foisonnent comme des nodules sur le larynx d’une cantatrice de seconde zone. Comment vous nommez-vous au fait ? Je me présente, Igorina Aleksandroskaïa. Je suis éthologue spécialisée dans l’étude des canes urbaines. Vous ai-je déjà demandé si vous aviez des canes? Avez vous des passions ? Quel est votre but dans la vie ? Aimez-vous les canes ? " Jérôme écoutait le verbiage de sa voisine d’une oreille distraite et se disait que la route allait être trèèèès longue! Bien sûr elle avait une poitrine opulente qui ne manquait pas d’attirer l’œil et à laquelle il n’était pas insensible mais sa rhétorique était aussi plaisante qu’un bout de scarole coincé entre deux ratiches…

Episode 11
Chanmartin … Mot imposé : émetteur

Depuis plus d’une demi-heure les palabres incessantes de cette madame Aleksandroskaïa berçaient Jérôme Leborgne alias Mortäh Dell et l’accompagnaient dans une de ces rêveries qui lui étaient si fréquentes .En effet après l’aventure qu’il avait vécu en Mandchourie, aventure digne d’être reprise comme sujet d’un film a grand budget, il se laissait facilement aller à des pensées qu’il ne contrôlait plus. Comme si quelqu’un dirigeait son esprit, il était en train de revivre des bribes de ces moments à la fois tragiques et pourtant si magiques. Revoir Mei, son éternel émetteur en bandoulière découvrir ce qui par la suite serait la cause de tant de soucis lui tira des larmes de bonheur et de souffrances mélangés. Plus de cent cinquante mètres de métal dépassaient de ces marais comme une sculpture intemporelle. La promenade sentimentale avait ce jour là aboutit à ce qu’il commençait à désespérer de trouver. Et sur le moment seul le regard de Mei l’empêcha d’exploser de rire car comme David Vincent il ne savait pas vraiment si c’était vrai. « – Qu’en pensez vous cher monsieur ? » La voix se fit plus forte et le sortit de ses rêveries …

Episode 12
Chovsouris … Mot imposé : analeptique

"Qwôa", gémit-il, puis il se réveilla tout à fait, et corrigea en "pardon, chère amie ? Excusez-moi, je n’ai pas fermé l’œil de la nuit !" "Mon pôvre, mais prenez donc un de ces chocolats, ils sont au Kah-feh d’Illicitie, c’est un puissant psycho-analeptique, ça va décupler votre vigilance" et Igorina lui en colla carrément un dans la bouche ! Presque aussitôt, il sombra dans une profonde torpeur, en ayant à peine le temps d’entendre Igorina chuchoter dans son bracelet "Il est cuit, les gars, allez-y pour le psychotransfert" Il se réveilla dans un trou d’arbre, devant un canard à moustaches orange qui lui dit : "Nous savons tout de vous, Mr Leborgne, vous avez parlé en dormant ! Nous venons de la planète Omega du Cygne, notre vaisseau s’est perdu dans un marais en Mandchourie, aidez-nous à retrouver l’émetteur de secours et nous vous aiderons à retrouver votre Mei …vivante ! Si vous acceptez, rendez-vous à l’adresse qui vous a été donnée, et dites "coin-coin" au serveur ! Et méfiez-vous de l’homme sur la photo !" Jérôme se sentit secoué par l’épaule, ouvrit les yeux et vit le chauffeur du bus qui lui dit : "et bien, Mr, nous sommes arrivés, il faut descendre !"


Episode 13
Paysdepompon … Mot imposé : Spéléologue

Jérôme sursauta ..se retourna et vit que le car était vide. Un petit mot épinglé sur le siège de son opulente voisine lui donnait rendez-vous à l’aéroport. -Où sommes-nous ?demanda–t-il au chauffeur qui commençait à s’impatienter. - à la frontière suisse, derrière ces barbelés, c'est Genève. Mortah Dell descendit rapidement et alla récupérer ses bagages dans la soute : ils avaient disparu ..seules une tenue de spéléologue et une vieille corde de chanvre usée restaient sans propriétaire. Il repensa à ce rêve étrange, au trou de l'arbre, au canard aux plumes oranges ..Il n'était pas Indiana Jones, mais pour avoir vu toutes les séries de l'Aventurier il s'empara du lot ..
Il tourna la tête aux alentours: c'était une horrible campagne dont les maïs déjà dorés semblaient cacher derrière chaque tige frémissante une ombre malfaisante. Il coupa en courant à travers champs en direction des bâtiments de l'aéroport qui semblait tout proche. Avant de franchir les derniers barbelés il tenta un appel vers Graziella : son émetteur semblait brouillé ..Il se mit à siffler, à clignoter rouge ..Puis il entendit des voix qu'on devinait masquées : il avait réussi à capter la fréquence de l'ONU dont le siège était à 500 m à vol de canard: 'rôme ... Vladivo ... éroport ... Aleksandr ... liquider...' étaient les mots qu'il avait pu saisir .! Bon sang ! cette ethnologue russe fait partie de la bande! pensa-t-il ! il allait rebrousser chemin mais les cris de Mei dans ce rêve étrange l'incitèrent à franchir les derniers barbelés pour rejoindre Cointrin. Aussitôt arrivé dans l'aérogare, il reconnut Igorina installée au bar, en grande discussion avec un homme dont la silhouette ne lui était pas inconnue ....




Et notre première série s'arrête donc ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JDR / Impro] Chroniques des Terres d'Ouest, Chapitre II : Théorie du Chaos
» Chapitre 1 Des villes sans mémoire
» Scénario: Verhanof chapitre I: Anasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aventures :: Quelle Histoire ! :: La reliure (pour éviter le 'boxon' (sic))-
Sauter vers: